to top

L’alimentation du yogi

Une alimentation équilibrée est essentielle lorsque l’on pratique régulièrement le yoga car elle influe au niveau de la souplesse, du mental et de la concentration. Je vous rassure, je n’écris pas cet article pour donner des leçons de nutrition (pour la simple raison que je ne suis pas diététicienne!) mais plutôt pour soulever des interrogations sur la place que prend le yoga dans nos assiettes.

« Le yoga n’est pas pour celui qui mange trop, ni pour celui qui ne mange pas assez » BHAGAVAD GITA

Une alimentation saine

La plupart du temps, le yogi préfère bien évidemment la nourriture saine. Pour bien pratiquer sur le tapis, il faut manger équilibré: des légumes (de toutes les couleurs), des protéines, des féculents… et du thé! Oui, un yogi boit beaucoup de thé – principalement vert – mais aussi des infusions (moi j’aime beaucoup le yogi tea)! En effet, le thé et les tisanes ont de nombreuses vertus, donc celle de faciliter la digestion (très importante sur le tapis)!

 

Manger sain, c’est aussi fuir tous les aliments industriels qui sont trop salés, trop sucrés, trop gras, et qui n’apportent pas la dose suffisante de nutriments. Pour cela, essayez d’éviter le plus possible d’acheter des produits emballés!

 legumes-alimentation-saine-yoga

Apprendre à écouter son corps

Quand on pratique le yoga, on apprend à écouter son corps, à reconnaitre ce qui est bon pour nous et où se situent nos limites. En alimentation, c’est un peu pareil. Chaque organisme est différent: nous n’avons pas tous les mêmes capacités de digestion, les mêmes tolérances, ou tout simplement les mêmes goûts! C’est à chacun d’observer les aliments qui nous font du bien au quotidien, ou ceux qui au contraire devraient peut-être disparaitre de notre alimentation.

Faut-il devenir végétarien?

La philosophie yogique prône la non-violence (Ahimsa). En d’autres termes, il ne faudrait pas nuire à un autre être vivant. Certains yogis font donc le choix de retirer la viande de leur alimentation afin de ne pas ingérer ce qui provient de la violence. Mais il ne faut pas nécessairement être végétarien pour faire du yoga! 

Le végétarisme est un choix personnel qui doit être très réfléchi. La viande doit être remplacée par des protéines d’une autre provenance, au risque de créer des carences dans notre organisme. Il est important de bien se renseigner avant de franchir le pas. Et si vous hésitez, pourquoi ne pas tester une journée par semaine sans viande? Vous pourrez ainsi voir comment votre organisme le supporte et si cela vous convient.

Personnellement, ce choix n’est pas le mien. Mais le yoga m’a apporté une certaine conscience vis-à-vis de la nourriture, et je porte une attention particulière à la traçabilité des viandes que je consomme.

Les graines, vraiment?

Ah, les graines! Je vous voir venir avec le cliché « depuis qu’elle s’est mise au yoga, elle ne mange plus que des graines! ». Et pourtant… Elles sont bourrées de vitamines, d’anti-oxydants, elles facilitent la digestion et agissent comme coupe-faim. On n’a pas forcément le réflexe (ou l’idée) de les intégrer à nos repas, mais il faudrait (que l’on pratique du yoga ou pas)! 

Le choix est large: les graines de lin, les graines de chia, les graines de tournesol… Il y en a pour tous les profils! Elles sont faciles à consommer car on peut les saupoudrer sur les viandes, les légumes, les pates, ou encore les incorporer dans nos salades!

 
graines-sesame

L’importance de mastiquer

En général, nous mangeons:

  • trop vite
  • trop chaud ou trop froid
  • en trop grande quantité

En prenant le temps de bien mastiquer nos aliments, le yogi évite dès lors ces trois problèmes: on mange moins vite, la nourriture arrive dans l’estomac à température ambiante, et on laisse le temps à notre estomac de dire « stop »!

Les restrictions alimentaires

De plus en plus d’études sont établies sur les bienfaits et les méfaits de tels ou tels aliments. Faut-il boire du lait de vache? Manger du gluten? 

Sauf en cas d’allergie ou d’intolérance alimentaire, je ne vois pas l’intérêt de supprimer complètement un aliment. Notre société nous pousse à diaboliser tel ou tel ingrédient. Personnellement, je considère qu’il faut manger un peu de tout, à condition que cela soit avec modération! 

Concernant le lait, j’alterne entre lait de vache, lait de soja, lait d’amande… plus par choix de varier les goût qu’autre chose! Et je vous avoue que je n’ai pas encore très envie d’essayer le régime sans gluten! Mais je devrais peut-être? Si vous l’avez essayé, faites-moi part de vos impressions!

Savoir se faire plaisir

Ce n’est pas parce que l’on pratique du yoga que l’on passe son temps à se focaliser sur ce que l’on mange et si cela est bon pour nous. Parfois, on a besoin de se lâcher un peu et de se faire plaisir! Pour moi, c’est un bon Pad Thaï! Et vous, quel est votre petit plaisir? 

Flora

Flora Guillemin

Le yoga occupe une place importante dans ma vie. Sur ce blog, je partage avec vous mes expériences et mes conseils pour pratiquer en toute sérénité!

  • Thomas de Mod'Sapiens

    C’est encore moi,

    Je découvre ton blog donc j’en fais un peu le tour.

    J’aime beaucoup cette vision de l’alimentation, je suis pour ma part je ne pratique pas le yoga mais ça ne serait tarder. Disons que je cherche encore le bon endroit ( en groupe ), je pratique néanmoins la relaxation, et la méditation, je ne suis pas encore un expert mais j’y travail. C’est pourquoi ton site va beaucoup m’aider.

    Concernant l’alimentation je suis adepte du paléo, je vois qu’il y a donc énormément de similitude si ce n’est l’apport en viande, de mon point de vue les végétaux sont également des êtres vivants au même titre qu’un boeuf. Contrairement aux autres adepte de régime paléo, la viande n’est pas mon pilier alimentaire, c’est sont bien les légumes qui priment.

    Je continue mon petit tour.

    13 mars 2015 at 14 h 34 min Répondre
  • Bonheur du Jour

    Mais bien sûr vous avez tout à fait raison : l’alimentation, c’est fondamental, qu’on pratique le yoga ou pas, d’ailleurs. Et vos remarque sont pleines de bon sens : manger de tout un peu, en écoutant bien son corps.
    Bonne journée !

    17 mars 2015 at 4 h 43 min Répondre
  • Eve-Anne / votreyoga

    Bonjour Flora,

    J’aime également être à l’écoute de ce que mon corps réclame plutôt que de partir sur des principes
    pour répondre à ta question sur les péché mignons, en ce moment, j’en ai un vachement yogique, à savoir les jus frais depuis que je me suis offert mon extracteur. Et un autre … qu’on pourrait croire un peu moins yogique … et pourtant … c’est le bon vin:-)
    J’ai remarqué aussi que mes besoins et mes envies changent en fonction des saisons. Je suis presque végétarienne en été. Par contre, dès qu’il fait froid, j’aime la bonne viande et les plats mijotés … miam miam

    A bientôt

    19 mars 2015 at 15 h 25 min Répondre

Leave a Comment