Méditation

Les premiers pas vers la méditation

Même si je pratique le yoga depuis plusieurs années, je ne m’étais jamais vraiment préoccupée de la méditation avant de commencer ma formation de professeur de yoga. Pourtant aujourd’hui, je ne peux tout simplement plus m’en passer ! 

Les premières fois, on peut ressentir un mélange d’appréhension et d’incertitude…  On cherche à faire le vide mais on se retrouve confronté à un chaos dans notre tête. Que faire de toutes ces pensées qui nous traversent l’esprit ? Ne serait-ce pas une perte de temps ? C’est bientôt fini d’ailleurs ? 

Ne pas paniquer ! Si vous tenez à vous mettre à la méditation, allez-y pas à pas. Ne vous fixez pas des objectifs trop ambitieux. L’important est avant tout la régularité de votre pratique. 

Les bienfaits de la méditation sont nombreux :

  • Diminution du stress
  • Amélioration de la concentration
  • Augmentation de l’énergie
  • Relâchement de la tension musculaire
  • Accroissement de la compassion
  • Et bien d’autres vertues…

Dans votre journée, accordez-vous ce moment pour respirer, vous détendre. Et surtout, ne culpabilisez pas à l’idée de prendre du temps pour vous !

Qu’est-ce que je fais en méditant ?

La méditation est une pratique très personnelle. Il n’y a pas de « bonnes » ou de « mauvaises » méditations. C’est à vous de la créer à partir de ce que vous aimez. Commencez par vous installer dans une position confortable. Asseyez-vous par exemple sur un bolster ou un coussin afin d’éviter d’avoir mal au dos. Le principal est que vous soyez bien, afin de vous permettre de profiter de l’instant présent. Voici quelques exemples :

  • Concentrez-vous sur votre respiration, en calmant petit à petit votre souffle

  • Ramenez-vous dans l’instant présent : chasser les pensées négatives, par exemple en les imaginant partir comme des nuages

  • Soyez reconnaissant : envoyez votre intention sur des personnes qui vous sont chères, qui vous ont aidé, ou simplement des personnes qui sont dans le besoin, qu’elles soient proches de vous ou non.

Astuces

  • Pensez à mettre une alarme au début de votre méditation. De cette manière, vous pourrez en profiter pleinement sans vous soucier du temps !
  • Commencez par une minute, tout simplement. Accueillez le sentiment d’avoir l’envie de continuer. Puis augmentez progressivement à 5 minutes, 10 minutes…
  • Et pourquoi pas mettre une petite musique douce?

Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter une apaisante méditation! 

Previous Post Next Post

You Might Also Like

6 Comments

  • Reply Emilie - My Happy Yoga 9 février 2015 at 14 h 52 min

    Très bons conseils Flora, merci! J’ai décidé de m’y mettre il y a peu également (même si je ne suis pas encore supra assidue!) et, au début, je n’arrivais vraiment pas à me concentrer. Je n’arrêtais pas de regarder l’heure, j’avais peur de rester trop longtemps, de zapper ce que j’avais à faire etc. Depuis, une amie m’a conseillé de mettre une alarme et ça a changé ma vie! 🙂 En revanche, je n’ai jamais essayé en musique.. à tester! 🙂

    • Flora
      Reply Flora 9 février 2015 at 14 h 59 min

      Bonjour Emilie, et merci pour ton message! Oui, je choisis généralement une musique instrumentale pour ne pas être déconcentrée par les paroles. Tu me donneras ton impression! J’ai hâte de voir ton site, préviens moi quand il sera en ligne 🙂

  • Reply Aleksandra 4 mars 2015 at 21 h 32 min

    Chouettes conseils ! Je suis tout à fait d’accord, surtout avec la partie « cultiver l’envie de continuer » et non pas le faire parce qu’on a envie de bien faire ou pour être conforme à l’idéal du bon yogi. De mon côté, ça marche par périodes, je ne ressens pas tout le temps le besoin de méditer, mais quand j’en ai envie, ça me fait beaucoup de bien. Je m’y suis initiée avec le Challenge de 21 jours de méditation avec Deepak Chopra, que je trouve très intéressant à suivre. Ca revient régulièrement et c’est gratuit. Et puis, il y a aussi l’appli Headspace de Andy Puddicombe qui est géniale ! Tu connais ?

    • Flora
      Reply Flora 5 mars 2015 at 10 h 04 min

      Merci Aleksandra! Ouiiiiii j’avais fait le challenge avec Deepak Chopra (et Oprah aussi!) en novembre, j’ai bien aimé! Effectivement ça revient, je vois sur leur site qu’il y a une prochaine session qui débute mi-mars. Je ne connais pas l’application Headspace, merci pour l’info je vais vite aller voir ce que ça donne!! 🙂 Sinon je peux te recommander Tuja Wellness, c’est aussi un « 30-day challenge » avec des sessions guidées de 20 minutes – et c’est top! Je n’ai pas eu le temps de toutes les écouter mais j’ai beaucoup aimé celles que j’ai faites! C’est en train de se terminer mais je crois qu’on peut encore avoir accès aux bandes-son, et c’est gratuit aussi! 😉
      Bises & à très bientôt!

  • Reply Mathilde 29 mars 2015 at 14 h 08 min

    Article très sympa et motivant pour les débutants !
    Cela dit, je ne pense pas qu’il faille chasse les pensées négatives, je pense que si elles sont là, il faut les observer, comprendre pourquoi on en est là, sans pour autant les tourner en boucle dans sa tête (sinon, pas de doute que ça va revenir).
    Pour moi, je dirais que le vrai bénéfice de la méditation, c’est de ne plus agir tête baissée (ça ne marche pas à tous les coups cela dit), mais d’arriver à réagir moins vite, prendre un temps pour ne pas être dans la pure réactivité irréfléchie.
    A bientôt !

    • Flora
      Reply Flora 29 mars 2015 at 21 h 44 min

      Bonjour Mathilde! Merci pour ton commentaire 🙂
      Tu as tout à fait raison! Et cela s’apprend, petit à petit. Je sais qu’au début cela me faisais peur de me retrouver face à mes angoisses sans trop savoir quoi en faire. Alors les imaginer partir comme des petits nuages avait un côté rassurant. J’évoquais le sujet plutôt sous un angle débutant, comment s’y mettre sans paniquer!
      C’est drôle j’ai vu une vidéo récemment, et cela m’y fait penser: un petit bonhomme est assis sur le bord de la route, et observe les voitures qui passent. Chaque voiture représente une pensée, négative ou positive. Au début, le bonhomme essaie de courir après les voitures pour les chasser. Puis réalise que finalement il s’épuise à faire cela, et que c’est sa relation avec ses pensées et ses sentiments qu’il doit changer pour avoir plus de perspectives. Il trouve alors le calme, au bord de la route à observer les voitures/pensées qui passent. J’ai pensé que c’était une jolie métaphore, et qu’elle montrait bien l’évolution de l’esprit quand il se retrouve confronté aux pensées, peurs & angoisses (si tu veux voir la vidéo c’est par ici).
      À bientôt Mathilde, et merci d’avoir fait un petit tour sur mon blog 🙂

    Leave a Reply